Sur cette page, le calendrier et les résultats des divers travaux de l’analyse du PAT seront disponibles au fur-et-à mesure de leurs avancées.

D’ores et déjà en septembre 2018, 2 travaux de diagnostic ont débuté :

  • l’enquête consommateurs
  • l’estimation du potentiel de développement de la consommation locale

 

     1. L’enquête consommateurs

Objet :

s’adresser aux citoyens du territoire pour :

  • connaître les attentes des habitants qui pratiquent déjà un acte d’achat local d’un produit local
  • connaître les freins à la pratique des circuits-courts, pour les habitants qui n’achètent pas encore de produits locaux
  • évaluer la place et l’intérêt de la consommation locale de produits locaux mais cette fois-ci, non marchande (les jardins privés, les jardins d’ouvriers, etc.)

Le travail :

Cette commande a été passée début septembre à des étudiants du territoire dans le cadre d’un partenariat avec la licence professionnelle Valorisation Animation Médiation des Territoires Ruraux (Université Bordeaux Montaigne).

La méthode retenue par les étudiants consiste à interroger des citoyens sur le terrain : à la sortie d’écoles du territoire, sur les marchés de plein air, sur des parking de supermarchés.

Le questionnaire est également accessible en ligne par chaque citoyen en cliquant ici.

Les résultats :

Les résultats des étudiants seront restitués à la population le 16 octobre prochain à 18H00, au cours d’une réunion ouverte au public, au lycée agricole de Coulounieix-Chamiers (Amphithéâtre).

Ils seront ensuite mis en ligne et consultable dans cette rubrique.

 

     2. L’estimation du potentiel de développement de la consommation locale

Objet :

  • définir les « produits locaux » concernés par le PAT
  • pour la suite des travaux du PAT et pour convaincre les producteurs, se doter d’un premier argument économique quantifié
  • interroger les distributeurs sur les partenariats attendus

Le travail :

La méthode consiste à s’adresser aux distributeurs du territoire pour :

  • d’une part, évaluer avec eux la part actuelle des produits locaux dont bio dans le total du volume de vente des produits alimentaires
  • d’autre part, recueillir leurs prévisions de ces mêmes volumes 5 ans
  • les croiser avec les tendances nationales ou régionales constatées
  • et en déduire le potentiel d’évolution de la demande en produits locaux, et donc le potentiel économique que cela représente pour l’agriculture locale
  • interroger les producteurs sur les partenariats attendus

Les résultats de ce travail seront disponibles en décembre 2018.