Le Pays a entrepris en 2012 le recensement complet de son patrimoine par une méthode d’inventaire basée sur différentes sources :

– les ressources humaines locales

– les recherches aux archives départementales

– la bibliographie

– l’approche IGN (toponymie, légende…)

– la compilation de données existantes (CAUE, associations de patrimoine…)

Le patrimoine est à la fois source de richesse locale, d’identité, à faire valoir auprès des habitants mais également de nouveaux arrivants, tout comme il peut être source d’offre touristique.

Au-delà d’une caractérisation de chaque élément patrimonial recensé, l’objet est donc de géo-référencer ce patrimoine sur le terrain, de sorte à ce qu’il soit exploitable ensuite sur tout outil numérique de diffusion/valorisation.

Pour ce faire, outre les sources d’inventaire, une méthodologie basée à la fois sur le travail de terrain et l’approche rigoureuse d’une base de données, a été construite et est reprise à chaque étape de l’inventaire.

Cet inventaire a été réalisé sur l’astérien, le neuvicois, l’ex-pays vernois, ainsi que sur la partie la plus à l’ouest du territoire (Le Pizou, Moulin-Neuf, Ménesplet), par deux stagiaires du Pays. Leurs travaux ont été complétés par la base de données disponibles au CAUE de la Dordogne, sans que toutefois ces dernières données soient aussi complètes.

L’ensemble des résultats à ce jour disponible est visualisable sur la carte de l’inventaire du patrimoine.

Télécharger ici le mémoire de Stage d’Alexia Dales – 2012.

Télécharger ici le mémoire de Stage de Zaoudjati Hamza – 2012.